Lettre annuelle 5777

horaires tichri en PDF
RESERVATION PLACES
LETTRE ANNUELLE


Paris le 19 septembre 2016

Chers amis,

Ce courrier annuel, à l’approche des fêtes de Tishri, nous donne l’occasion de dresser le bilan d’une année extrêmement fructueuse pour le Beth Ha-midrash Adath Israel, (Basfroi, belaaz).

Baroukh Hachem, la prise de poste de notre jeune mais déjà très estimé dirigeant spirituel, Rav Shmouel Mortchelewicz Shlit’’a, s’est effectuée dans la continuité de ses illustres prédécesseurs. Après une seouda d’intronisation émouvante, où notre Rav a reçu les brakhot de ses maîtres et ainés, nous avons assisté à un développement progressif et déjà solide de la kehila. Il est évident que le départ pour Jérusalem de notre bien aimé Maître, Rav Yermiyahou Menahem Kohen, avait laissé un grand vide. Il était audacieux de donner un rôle de cette importance à un jeune Rav, mais, avec l’aide de D., ces derniers mois ont dépassé nos attentes.

Que représente Basfroi aujourd’hui ? Chacun peut y apporter sa réponse. Voici quelques propositions :

  • un lieu de tefila et de limoud qui définit selon les standards orthodoxes,
  • un lieu où chacun est bien accueilli, quels que soit son parcours, son apparence, son degré de pratique,
  • un lieu qui se fait l’écho d’un judaïsme européen presque détruit, et de sa renaissance miraculeuse (avec aujourd’hui une majorité de jeunes ménages et de bahourim au sein du tsibour)

Il s’agit également d’une des seules choules françaises où on peut apprécier le noussakh hassidique, dont la chaleur et la beauté étonne parfois les fidèles qui rentrent « par hasard » au 36 !

La gageure aujourd’hui est de préserver une certaine identité de la kehila, sans sombrer dans le sentimentalisme et l’immobilisme, tout en s’enrichissant de la présence des nouveaux fidèles. Notre maitre mot : la progression dans la continuité.

Sur le plan matériel, après la vérification et le renouvellement des mezouzot il y a quelques semaines, nous avons pu réunir la somme pour la réfection d’une partie des sanitaires, qui vient d’être lancée. Un grand rangement général de la Choule a également été débuté et sera complété le 25/09 prochain. Pour 5777, un projet de rénovation du beth hamidrash sera l’objet d’un appel à votre générosité. Nous sommes conscients de la nécessité d’un grand coup de neuf et de rangement dans la choule, et nous y arriverons avec vous.

Par ailleurs de nombreux chiourim quotidiens et hebdomadaires, pour hommes et pour femmes se mettent en place progressivement et continueront de s’adapter aux besoins du tsibour.
Cette année, les offices des yamim noraim devraient être à la hauteur de nos attentes. Le très apprécié baal tefila, David Shalom Gerst de Strasbourg, exemple éminent de la culture liturgique et musicale qui existe dans les familles de leviim, se joindra à Rav Shmouel Mortchelewicz (dont on avait déjà apprécié la tefila les années passées) pour assurer une partie des offices. Les gens sensibles à la beauté (c’est à dire la spiritualité) de la tefila se réjouissent d’être tirés vers le haut par de tels shlihei tsibour! Nos fidèles séfarades auront également un office de qualité, de façon parallèle. Notez enfin que les slihot débuteront motsaé Shabbat Ki tavo.

De façon plus pratique, nous proposons pour Rosh Hashana, en fonction des demandes à adresser rapidement, une garderie d’enfants pour les enfants de moins de 10 ans qui ne pourraient rester à la maison. Souvenez-vous que les rabbanim, en particulier Rav Schlammé, ont toujours insisté pour que seul s les enfants capables de prier sérieusement soient admis à la synagogue. Nous comptons sur votre sérieux et votre clairvoyance sur vos enfants, c’est vous qui les connaissez le mieux !

Notre souhait, en guise de conclusion, est que chaque personne qui prie à Basfroi se sente partie prenante de la kehila. La matérialisation de cela est le règlement de la cotisation annuelle de membre, qui est fixée à 260 euros cette année. Est-il besoin de le préciser, cette cotisation est moralement et halakhiquement obligatoire. Il existe bien sûr, des cas particuliers, des situations de vie, où on ne dispose pas d’une telle somme. Dans un tel cas, pourquoi ne pas régler plusieurs fois ? Ainsi vous assurerez une partie du ménage, l’électricité, les charges de copropriété, et des choses encore plus fondamentales comme la rétribution du Rav. La choule ne reçoit aucune subvention.

Que votre participation à la vie de Basfroi vous soit compté comme un mérite face au « beth din shel maala ».

Ketiva véhatima tova, au nom des gabbaim.

 

  • Virements sur le compte de l’association ADATH

IBAN : FR76 3007 6020 5717 6094 0020 064
BIC : NORDFRPP

  • Chèques à l’ordre de ADATH
Publicités